Création et fonctionnement de l'UCC

L’Union Charolais Croissance est un groupement de coopératives créé en 1984 à l’initiative de la CECNA¹ (coopérative d’IA²) et de la CIALYN³ (groupement de producteurs). Le souhait de cette alliance était de proposer aux éleveurs engraisseurs et producteurs de broutard un large choix de taureaux de monte naturelle issus d’IA en mettant à leur disposition un outil dédié au progrès génétique. En 30 ans, le périmètre d’action de l’UCC s’est élargi puis qu’il est en place sur tout le Grand-Est de la France et qu'il regroupe actuellement 12 partenaires (OP4 et CIA) (Figure 1). Ce programme de sélection pour la création et la diffusion du progrès génétique a été mis en place sous la tutelle de l’INRA5 et de l’institut de l’élevage.

 

Figure 1 : Les Organismes Professionnels Agricoles adhérents à l'UCC

 

                Tout est mis en œuvre pour le bon déroulement des ventes. Les partenaires interagissent entre eux afin que le client soit pleinement satisfait (Figure 2)



1 Coopérative d’Élevage du Centre nord et de l’Aube

2 Insémination Artificielle

3 Coopérative interdépartementale de l’Aube, du Loiret, de l’Yonne et de la Nièvre

4 Organisation de producteurs

5 Institut National de Recherches Agronomiques

3 Stations d'évaluations

 

Migennes

150 places (1 bande) 45 places CEL

Créancey (21)

42 places (1 bande)

Montrond-les-Bains (42)

44 places (1 bande)

LE RÔLE DES DIFFÉRENTS PARTENAIRES

LES OBJECTIFS DU PROGRAMME

—Programme d'amélioration génétique lancé à l'initiative de la CECNA et la CIALYN en 1983.

—Schéma de sélection agréé par la CNAG

—Projet de filière : des procréateurs aux utilisateurs

Acheteurs

Taureaux de monte naturelle rigoureusement sélectionnés

Objectif de sélection : Croissance et Qualités Maternelles

Naisseurs

Valorisation des mâles issus d’IA

Cumul génétique voie femelle et mâle

Stratégie de sélection de l’UCC

               L’UCC est un programme de sélection génétique dont la particularité est d’exploiter le phénomène de cumul génétique, à la fois sur les voies mâle et femelle. Tous les veaux entrant en station sont sélectionnés pour leur potentiel de croissance tout en préservant les qualités maternelles des femelles. L’objectif est de maximiser la rentabilité économique des élevages. Pour répondre à tous les objectifs, un schéma de sélection précis a été mis en place par les différents partenaires.

 Base de sélection                    

    Ce programme a pour base de sélection 1 000 vaches de race Charolaise qui ont été indexées par la méthode IBOVAL. Ces vaches ont été sélectionnées afin d’avoir un format remarquable et une très haute valeur génétique. Elles proviennent de 140 élevages répartis dans 17 départements français.

Fonctionnement            

    Le comité technique du programme sélectionne chaque année 7 taureaux d’IA (2 taureaux qualifiés sur IVMAT choisis en fonction des index qualités maternelles et 5 taureaux plus jeunes choisis d'après leur ISEVR ou leur évaluation en station) qui s’accoupleront avec les femelles sélectionnées parmi les meilleures vaches des élevages adhérents à l'UCC. Ces vaches doivent avoir, au minimum, un IVMAT¹ supérieur à 98 et un IFNAIS² supérieur à 94.

              Les accouplements permettent la naissance d'environ 500 veaux mâles. Les veaux seront tous observés en ferme par les techniciens UCC. A l'issue de ces tournées en ferme, 200 mâles seront recrutés pour entrer dans l'une des 3 stations UCC. L'évaluation en station de ces jeunes taureaux permet un contrôle sur de nombreuses aptitudes telles que la vitesse de croissance, la morphologie, la fonction sexuelle,… Toutes les informations récoltées pendant le séjour en station permettent d’obtenir une indexation fiable des animaux ; indexation grâce à laquelle les techniciens UCC sont en mesure de sélectionner les meilleurs taureaux pour les ventes aux enchères. Ainsi, environ 140 taureaux sont sélectionnés chaque année pour les ventes. A partir de cette base de taureaux, Gènes Diffusion fait une sélection des plus intéressants pour son schéma de sélection (deux ou trois taureaux maximum). Ces taureaux sont ensuite réutiliser pour inséminer certains mères à taureaux UCC, ce qui constitue un cumul génétique par la voie mâle.
               Les accouplements donnent également naissance à des femelles à fort potentiel génétique que les éleveurs conservent généralement dans leur troupeau. Elles pourront ensuite participer à la base de sélection pour devenir à leur tour mères à taureaux, ce qui constitue le cumul génétique par la voie femelle.

 

1 IVMAT : Index de Valeur Maternelle au sevrage

2 IFNAIS : Index de Facilités de Naissance


6 IVMAT : Index de Valeur Maternelle au sevrage

7 IFNAIS : Index de Facilités de Naissance

                                    Le choix des pères à taureaux (PAT)

                Comme dit précédemment, tous les ans des pères à taureaux sont choisis pour entrer dans le schéma et être accouplés avec des femelles du schéma UCC. Les PAT sont au nombre de 7. La répartition des taureaux se fait comme suit :

                - Le nouveau taureau à génisses et champion IVMAT de l’année

                - Le nouveau champion de l’année en qualité maternelles (taureau à vache)

                - Un taureau nouvellement indexé en aptitudes bouchères qui sera diffusé un an ou deux plus tard sous condition qu’il ait de bons index en qualités maternelles

                - Un nouveau taureau en cours d’évaluation (au minimum indexé sur l’ISEVR) qui sera diffusé un an ou deux après

                - Trois jeunes taureaux issus de plusieurs stations d’évaluation, dont au moins un sans cornes.

Protocole d’évaluation de la station

L’UCC n’est pas seulement un schéma de sélection type. C’est également une station soumise à un protocole d’évaluation strict commun à toutes les stations d’évaluation françaises (Figure 4).

Tableau 1: Protocole d'évaluation de la station

  Phase d'adaptation Phase de contrôle Phase de préparation à la vente
Rôle Remise à niveau des jeunes mâles sevrés Discriminer les futurs reproducteurs pour révéler leur potentiel génétique Assurer la transition entre le contrôle et la période de reproduction
Durée 28 jours minimum 84 jours 10-15 jours
Objectif de croissance Non réglementé

UCC: env.1200 gr/jour

Réglementé à 1400 gr/jour minimum

UCC : 1500-1600 gr/jour

Non réglementé

UCC : env. 1200 gr/jour

Protocole national Inscription des animaux au HBC Double pesée en début et fin de contrôle
Pesée mensuelle
Pointage et indexation
Qualification RJR¹
Sélection des animaux présentés à la vente
Protocole UCC Pesée
Écornage éventuel
Spermogramme
Parage

¹RJR = Reproducteur Jeune Recommandé

Animaux sélectionnés sur performances (Croissance, Morphologie)

Garanties sanitaires

Contrôle de la fonction sexuelle

  Phase d'adaptation Phase de contrôle Phase de préparation à la vente
Rôle Remise à niveau des jeunes mâles sevrés Discriminer les futurs reproducteurs pour révéler leur potentiel génétique Assurer la transition entre le contrôle et la période de reproduction
Durée 28 jours minimum 84 jours 10-15 jours
Objectif de croissance Non réglementé

UCC: env.1200 gr/jour

Réglementé à 1400 gr/jour minimum

UCC : 1500-1600 gr/jour

Non réglementé

UCC : env. 1200 gr/jour

Protocole national Inscription des animaux au HBC Double pesée en début et fin de contrôle
Pesée mensuelle
Pointage et indexation
Qualification RJR¹
Sélection des animaux présentés à la vente
Protocole UCC Pesée
Écornage éventuel
Spermogramme
Parage

¹RJR = Reproducteur Jeune Recommandé

Animaux sélectionnés sur performances (Croissance, Morphologie)

Garanties sanitaires

Contrôle de la fonction sexuelle

30 ans de sélection génétique :

Un programme de procréation qui porte ses fruits

 

IMOCR :  + 0,7 pt/an

Croissance :  + 0,5 pt/an

Développement squelettique :  + 0,4 pt/an

Développement musculaire :  + 0,3 pt/an

Aptitudes fonctionnelles :  + 0,2 pt/an

=> +21 pts d'IMOCR en 30 ans

=>  +15 pts de CR en 30 ans

=> +12 pts de DS en 30 ans

=> +9 pts de DM en 30 ans

=> +6 pts d'AF en 30 ans

LES LAURÉATS UCC